Fini la branlette ! Le frère a trop besoin de la chatte de sa grande soeur.

Un type se branle en matant un porno. Sa soeur vient le rejoindre dans la chambre. Elle va se faire prendre par son jeune frère.

Une femme, vêtue d’un soutien-gorge et d’un string est en train de se maquiller avant d’aller au boulot. De la salle de bain, la jeune femme entend un bruit. Elle va voir jusqu’à la chambre de son frère. Par la porte entrouverte, elle voit son frère mater un film de cul en se touchant le zguegue.

Elle entre en le surprenant regarder son film de boule. Le mec est pris en flagrant délit, il est obligé de dire qu’il regarde son film porno. Comme une chieuse, elle lui fait la morale à la manière d’une maîtresse d’école et en l’engueulant parce qu’il a baisé leur petite soeur.

Elle pense que son frangin doit aller consulter un psy. Sa soeur essaie de le comprendre en regardant le film qu’il mate : un mec de soixante-dix piges pète la chatte d’une petite jeune de vingt-cinq ans. Elle fait semblant de ne pas être excitée mais sa cramouille est inondée de cyprine.

Elle laisse son frère et va se préparer. En choisissant ses vêtements, elle admet que voir le vieux défoncer la jeunette l’a excitée comme une chienne. La jeune femme peut le voir en touchant son string et sa chatte trempés de sa mouille.

Elle a maintenant la chatte ruisselante de fluide intime. La soeur a une envie, celle de sentir une teub bien dure comme de la roche entrer dans son minou. Puis, elle doit retourner dans la chambre de son frère où il l’a appelée. Etre accro au cul doit être de famille car la soeur et son petit frère ont tous les deux envie de troncher.

Que sa soeur ait envie d’une queue tombe bien pour lui car ce vicieux a toujours envie de limer une moule. Il ne baise plus depuis des mois et la dernière fois qu’il a baisé une femme, c’était sa propre petite soeur.

Il l’attend allongé dans son pieu, le dard dressé.